Qu’en est-il du salaire d’un serveur professionnel ?

Publié le : 25 mai 20226 mins de lecture

Être serveur paraît, à première vue, être un travail relativement accessible même s’il nécessite une formation approfondie et des diplômes spécialisés surtout si l’on a l’ambition d’opérer dans des maisons renommées. Avoir le sens de servir dans un restaurant reste le garant de l’image et assure le bon fonctionnement de son travail. C’est un travail et un métier qui exigent patience, rigueur et technique. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’un serveur touche un salaire supérieur à la normale sur le marché, notamment quand il est complété par des pourboires qui montrent la satisfaction des clients. En général, le total du montant de la rémunération ou du salaire d’un serveur de restaurant dépend de son expérience, de ses compétences mais aussi de la taille de l’établissement. Vous allez découvrir tout ce qui englobe le salaire d’un serveur professionnel.

Le salaire de base d’un serveur

Plus communément nommé SMIC, le salaire de base d’un employé en tant que serveur professionnel est en moyenne de 1450 euros bruts mensuellement. Dans la plupart des cas, le système de calcul de la rémunération ou salaire de l’agent est basé sur une commission ou sur un pourcentage qui varie en fonction du chiffres d’affaires de l’établissement. Une estimation de la rémunération nette peut être donnée à un serveur professionnel qui montre à peu près aux environs de 1200 euros, sans tenir compte des pourboires. Dès que les calculs sont effectués, on peut dire que la plupart des restaurants proposent un salaire brut d’environ 9 euros de l’heure. À propos des heures de travail, elles sont de l’ordre de 35 heures par semaine. Les différents avantages avec le métier de serveur sont qu’il n’est pas difficile, pour un bon travailleur, de progresser rapidement dans cette carrière. En général, une part de salaire serveur de restaurant est déterminée sur la base d’un pourcentage perçu sur le chiffre d’affaires. L’employé a intérêt à être capable et efficace parce que tout dépend à priori de la performance et de la qualité de son travail. Il est aussi du ressort du gérant de posséder des moyens nécessaires pour faire fonctionner son appareil efficacement. Visitez le site salaire serveur, un site spécialisé dans le salaire d’un serveur professionnel et vous obtiendrez plus d’informations sur le sujet.

Les efforts méritent un bon salaire

Le métier de serveur se situe parmi les fonctions importantes du service de restauration. Il y a le service en salle, l’accueil des clients, la gestion de paiements, le service aux tables mais également la prise en charge des réclamations des clients. Pour les petites structures, le serveur est appelé à faire des tâches polyvalentes en dehors de la fonction qui lui est assignée au départ. Dans les deux cas, le métier d’un serveur exige une implication physique considérable ajoutée à une bonne endurance. D’ailleurs, le profil psychologique reste un critère fixe parce qu’on attend de lui qu’il fidélise et attire le plus de client. Il est logique que ce commis figure parmi les éléments phares de l’établissement. Ensuite, il est tout à fait normal qu’on lui propose un salaire ou une rémunération à la hauteur des efforts fournis.

Ce que gagne un serveur professionnel

Bien sûr, il ne s’agit pas de question d’encaisser le salaire d’un ingénieur ou d’un cadre d’entreprise. Le niveau de salaire est plutôt appréciable. La rémunération nette mensuelle s’élève en moyenne à 1.492 euros, soit majorée de 339 euros nets par rapport au SMIC actuel. Cette somme peut varier en fonction des exigences et de la notoriété de l’établissement, de ses exigences et de sa situation. Un restaurant de standing ou de grande taille peut payer un peu plus. La somme est indiquée comme étant une référence car un serveur est l’intermédiaire clé entre le restaurateur et ses clients. La relation qu’il a avec son client et les prestations qu’il offre, tiennent une grande place. Plus le client est satisfait, plus le métier est gratifiant. Au cas où l’employé s’y prend comme il faut, il peut gagner beaucoup de pourboires en une journée par rapport à ce qui lui est dû pour son tarif horaire normal. En fonction des heures de métier du serveur professionnel, les heures supplémentaires de métier sont fixées en fonction du nombre d’heures pendant lequel le salarié a effectué son travail. 

Les différents pourboires

Le métier de serveur n’implique pas forcément un pourboire comme pour le cas des États-Unis d’Amérique. En effet, c’est à la clientèle de prendre la décision de verser ou non ce complément à son serveur professionnel. En général, la plupart des clients comblés et satisfaits laissent aux environs de 10 % de l’addition. Quand ils ne sont pas satisfaits, les clients n’ont aucune obligation de laisser un pourboire à leur serveur professionnel. Bien entendu, le pourboire constitue une récompense pour un métier bien fait. Le serveur professionnel peut le garder pour lui-même. Cependant, il peut arriver que dans quelques restaurants, les pourboires soient divisés par le personnel car assurer la satisfaction de la clientèle est un travail d’équipe dans l’ensemble et non celui du serveur seulement.

Plan du site